GHANA-RDC VU DE KAMALONDO

28 janvier 2017

Congolais ou Ghanéens, à qui la chicote ?

Congolais ou Ghanéens, à qui la chicote ?

Le trio ghanéen Solomon ASANTE, Daniel ADJEI et Yaw FRIMPONG d’une part et le groupe des internationaux congolais conduits par Joël KIMWAKI d’autre part, se chambrent sans cesse à l’entraînement. Vendredi 27 janvier matin, El Diablo a pris de vitesse Mister KIM avant de battre l’excellent KIDIABA sur une frappe à ras de gazon ! Pour fêter son but, il a lancé une flèche à ses coéquipiers congolais : « Héhé, dites à Ley, Jonathan, Merveille et Djos de préparer leurs valises… » Et ELIA de rétorquer : « As-tu déjà goûté à la chicote ? » 

Ghana-RDC a déjà débuté dans les têtes des joueurs du TPM à Lubumbashi. Dans un effectif qui compte trois Ghanéens contre la bonne dizaine internationaux congolais, les piques vont dans tous les sens. A quelques heures de ce rendez-vous, nous avons recueilli les propos de Solomon ASANTE, vice-champion d’Afrique en 2015 avec les Black Stars, et Meschak ELIA.

ASANTE : « ATSU va donner le tournis à ISSAMA… »

« Cette CAN est tellement difficile que je ne sais oser pronostiquer sur le futur vainqueur. Après la finale perdue en Guinée Equatoriale, mon pays a montré au Gabon qu’il veut gagner le trophée. Lors de deux premiers matchs de la phase des groupes, les Black Stars étaient très efficaces grâce à une très bonne assise dans le jeu. Pour ma part, je justifie la défaite face à l’Egypte par le fait que l’équipe était déjà qualifiée, elle a donc joué sans pression.

RDC-Ghana, ça reste un match indécis. Les Congolais ont toujours été imprévisibles, le Maroc et surtout la Côte d’Ivoire en ont payé le frais en minimisant ces Léopards. Le Ghana a tiré les leçons de tout ce que la RDC a fait subir à ses adversaires et sait ce qu’il fera ce dimanche.

Evoluant en RDC, je commence à bien connaître les joueurs congolais. Ce sont des footballeurs qui peuvent réussir s’ils veulent,  ils sont capables de laisser la balle à l’adversaire qui a du talent et surprendre sur une ou deux occasions pendant le match. Une équipe comme celle des Léopards, elle est difficilement jouable mais je fais confiance à un garçon comme Christian ATSU. Djos ISSAMA aura du mal à maîtriser ce jeune attaquant sur le côté droit. Quant à BOPE, MATAMPI et BOLINGI, je leur souhaite un bon retour à la maison… (Rires). » 

Meschack ELIA : « Notre équipe est ambitieuse… » 

« Pour ce quart de finale face au Ghana, les Léopards sont encore hyper motivés. J’ai échangé au téléphone avec quelques amis à Oyem et je sens qu’ils sont prêts à défier le vice champion d’Afrique. Personne n’avait parié sur cette très belle performance, on est en quart de finale après avoir éliminé le tenant du titre. On s’est fait respecter en prenant les choses, c’est ça une équipe ambitieuse.

Notre force c’est l’unité dans le groupe, le discours du coach IBENGE aussi. Avant de quitter le vestiaire, il rappelle à ceux qui montent sur le terrain de sortir de leur tête les idées négatives. Quelle que soit la taille de l’équipe adverse, en entendant ces mots, on se surpasse et je crois qu’il en sera de même face au Ghana.

Sur le plan technique, le Ghana ne joue pas comme la RDC et les deux ont montré plusieurs visages durant cette compétition. C’est l’autre casse-tête pour les entraîneurs dans la préparation de cette rencontre. La clef du match sera la motivation sur terrain quel que soit les difficultés dans le jeu. Les Léopards ont montré comment ils pouvaient se surpasser devant n’importe quel adversaire. S’ils s’y mettent encore, le Ghana sera facilement battu. J’espère que lachicote ne va pas épargner le vice-champion… »



Deux derniers articles
  • 16 septembre 2017 19:00

    Coupe de la Confédération

    El Hilal Obeid - TP Mazembe El Obeid stadium / El Obeid
  • 24 septembre 2017 15:30

    Coupe de la Confédération

    TP Mazembe - El Hilal Obeid Stade TP Mazembe / Lubumbashi
Calendrier du TP Mazembe