IL ACCUEILLE LE TPM MARDI

15 juin 2017

Semaine de vérité pour TINKLER et SuperSport

Double défi pour le coach Erik TINKLER
Semaine de vérité pour TINKLER et SuperSport

A peine arrivé à Prétoria comme « head coach » succédant à Stuart BAXTER (promu en équipe nationale), Erick TINKLER va connaître une semaine prochaine à haute tension. Le mardi 20 juin, SuperSport accueille Mazembe et le samedi il disputera, à Durban, la finale de la Nedbank Cup contre Orlando Pirates. Orlando, le dernier club entraîné par… TINKLER.

L’équipe sud-africaine a besoin de réussir ce double défi pour redonner le sourire à ses supporters. Le dernier championnat de la PSL n’a pas été bien réussi : une 5ème place après 30 journées et 12 matchs nuls (sa spécialité, dirait-on) avec un capital de 48 points contre 60 aux Universitaires de Wits à Jo’bourg, sacrés champions.

Alors, obtenir un bon résultat mardi contre les Corbeaux serait une aubaine qui placerait le SSU en tête de la poule, sans doute avec le Horoya AC (il reçoit Mounana) auquel il rendra visite à Conakry, le 1er juillet.

Les Sud-Africains ont un argument pour booster leur moral : le nul (2-2) ramené, il y a deux semaines, de Lubumbashi où ils ont redressé la barre en fin de partie. Ils oublieront volontiers qu’ils avaient été longtemps surclassés par les ASANTE, KALABA, MPUTU et consorts et qu’ils doivent une fière chandelle à leur portier PIETERSE et aux montants d’avoir ramené un point de Kamalondo.

Le débat sera certainement différent sur l’herbe et sous les sunlights du Lucas Masterpieces Moripe Stadium.  Un terrain où les Guinéens du Horoya ont utilisé quelques faiblesses des locaux en menant deux fois au score : 1-0 (34e) et 2-1 (54e) avant d’être rejoints à la 82e minute.

Les Corbeaux ne doivent faire aucun complexe face aux Bleus de Pretoria, en gardant à l’esprit qu’ils connaissent de sérieux « trous d’air » même quand tout va bien. Un exemple : à Libreville ils menaient 4-1 au bout de 64 minutes et semblaient touchés par la grâce. Que nenni : Mounana revint à une longueur (4-3) dans le temps additionnel (90e+2) avant de craquer (5-3) une dernière fois sur le fil (90e+3).

A chacune de ses sorties, le SuperSport United a donc montré qu’il alterne des périodes de force et des moments de faiblesse. Au TPM de « sentir » le coup et d’en profiter…



Deux derniers articles
  • 16 septembre 2017 19:00

    Coupe de la Confédération

    El Hilal Obeid - TP Mazembe El Obeid stadium / El Obeid
  • 24 septembre 2017 15:30

    Coupe de la Confédération

    TP Mazembe - El Hilal Obeid Stade TP Mazembe / Lubumbashi
Calendrier du TP Mazembe