UN TITRE AMPLEMENT MERITE

20 juillet 2017

Kamalondo a vécu un final parfaitement géré

Un but superbe et le sacre : belle journée à Kamalondo !
 Kamalondo a vécu un final parfaitement géré

Vainqueur de Vita Club (1-0), le TPM s'offre le 11e titre de la Division 1 de son histoire. Un succès acquis grâce à un superbe but de la tête de Daniel ADJEI dès la 2e minute. Comme un symbole, Pamphile MIHAYO a trouvé une nouvelle formule à son équipe : séduisante et offensive mais aussi gestionnaire à l’image de la prestation qu’elle a offerte l’après-midi du mercredi 19 juillet.

Cette fois, ça y est : 1-0, on a oublié les hypothèses « mathématiquement » d’un supposé nul. Le TPM est champion du Congo pour la 11e fois de son histoire – dans la nouvelle formule de la Division 1 – et, si ce n'est aujourd'hui une surprise pour personne, peu l'auraient parié en mi-saison.

Ce mercredi, il fallait donc produire un tout dernier effort pour enfin monter sur le podium en attestait le 4-2-1-3 aligné par Pamphile MIHAYO. Certainement soucieux d’aspirer le milieu de terrain de Florent IBENGE. Il fallait cela, de toute façon, pour mieux défendre, récupérer et placer des attaques meurtrières. Un onze type qui mettait Trésor MPUTU, Solo ASANTE et Adama TRAORE sur le banc avec comme espoir de les lancer en cours de match. Si pour les deux joueurs derniers cités, ils ont eus la possibilité d’entrer, la blessure de Kévin MONDEKO est venue perturber le plan du staff technique.

Djos ISSAMA sur une autre planète !

Personne ne pouvait parier un but d’entame. Un coup d'éclat, le temps que les supporteurs n’entrent eux aussi dans le match. Il est difficile de trouver des mots assez forts pour décrire, match après match, les prestations phénoménales de Djos ISSAMA. Le latéral a été de tous les bons coups des Corbeaux : sur sa première accélération, il délivre un caviar à Daniel ADJEI qui coupe la trajectoire du ballon 1-0. La suite, ce sont des accélérations dévastatrices qui auraient pu aboutir à d’autres buts. L’homme de la situation a même sorti un ballon de Vita sur la ligne permettant à son équipe de ne pas encaisser à Kamalondo dans un stade plein à craquer et surchauffé.

Corbeaux, bravo pour votre gestion !

Après l'ouverture du score de Daniel ADJEI, les Corbeaux se sont contentés de contrôler, sans presser outre mesure des Moscovites, sans doute amoindris par la blessure de Glody NGONDA au bout de 10 minutes. Ce TPM, gestionnaire, a placé quelques attaques tranchantes, mais a parfois pêché par gourmandise. Ben MALANGO qui tenait à finir meilleur buteur, terminera la D1 2016-2017 par 16 réalisations seulement ex-æquo avec Ricky TULENGE et Tady ETEKIAMA. Une défense newlook, avec le retour de Kabaso CHONGO, a tué dans l’œuf les appétits offensifs de Tady ETEKIAMA.

Avec Pamphile MIHAYO, Robert KIDIABA et le doyen David MWAKASU, comme un symbole supplémentaire à cette saison extraordinaire, le staff de coaches locaux a montré qu’il était, lui aussi, capable de relever un challenge. Et très sportivement, Florent IBENGE s’est empressé d’aller féliciter le trio dès le coup de sifflet final d’un match disputé en toute sportivité et parfaitement arbitré.



Deux derniers articles