CONFERENCE D’AVANT MATCH

1 octobre 2017

Un MIHAYO très calme, un REGRAGUI bien chaud

A côté du modérateur Constant MWEPU, un coach marocain plein de verve
 Un MIHAYO très calme, un REGRAGUI bien chaud

Les deux entraîneurs qui vont se retrouver face-à-face, ce dimanche 1er octobre à Kamalondo, pour la première manche de TP Mazembe-FUS, ont fait passer un bon moment aux gens des medias venus les interroger. Pamphile MIHAYO a montré qu’il maîtrise cet exercice avec calme, Walid REGRAGUI a mitraillé la presse de bons mots.

Pamphile MIHAYO : « Bien jouer et faire preuve de patience… »

 

La stratégie du technicien mazembien tient en peu de mots : « Mon conseil aux joueurs c’est de rester calmes, de se montrer patients si nous mettons du temps à marquer. Il faudra d’abord bien jouer et ne pas s’énerver… Certains n’ont pas l’habitude d’être harcelés et provoqués. Je les ai prévenus et leur ai demandé de rester eux-mêmes ».

La pression ? « Quand vous jouer pour Mazembe, la pression vous l’avez toujours, que ce soit contre la KFA, New Soger ou la Coupe CAF. Ce n’est pas nouveau pour nous »

L’équipe de départ ? « Bien sûr que je l’ai en tête, comme certains d’entre vous sans doute. Mais il reste une nuit qui peut porter conseil, tout comme un joueur peut tomber malade… Nous n’avons pas encore récupéré Salif [COULIBALY] et Joël [KIMWAKI] n’est pas encore prêt pour faire sa rentrée dans un match aussi important.

L’adversaire ? « C’est un adversaire de taille, habitué à la haute compétition. On a mis une équipe en place pour marquer des buts. On doit être TOUS derrière ces joueurs pour les pousser à gagner un match qui ne sera pas facile… »

Walid REGRAGUI: « Contre le TP, il faut être fort durant 90 minutes ou plus »

Très loquace, le coach marocain a multiplié les formules choc. Exemple sur la stratégie : « On fera le maximum pour être meilleur qu’eux pendant deux quarts d’heure… Le TP a un public énorme qui est vraiment son 12ème homme. Mais on a joué le Wydad devant ses 40 000 spectateurs sans problème. On a une équipe qui aime jouer devant du public… »

Sur l’attitude du FUS : « On va jouer notre football habituel. Si le TP démarre fort, il faudra résister. De toute manière il faut prévoir d’être fort durant 90 minutes. Ou durant tout le temps que décidera l’arbitre. S’il veut qu’on joue jusqu’au lendemain, on jouera jusqu’au lendemain… »

Sur Mazembe ? « Parfois il démarre très fort, parfois il piétine pendant une mi-temps puis en marque 4 ou 5. On ne peut pas trop prévoir… Mais nous aussi on est difficile à battre chez nous. Alors, on va jouer pour rester en vie et se qualifier au match retour… »

Les Fussistes rouge et blanc pour un dernier galop d'entraînement



Deux derniers articles
  • 29 octobre 2017 15:30

    Super Coupe du Congo

    TP Mazembe - AS Maniema Union Stade TP Mazembe / Lubumbashi
Calendrier du TP Mazembe