UNE SAISON 2017-2018 A PROBLEMES

9 avril 2018

Quand Dauphin Noir renonce à se déplacer à Kamalondo…

Pas de Dauphin Noir à Kamalondo samedi dernier...
Quand Dauphin Noir renonce à se déplacer à Kamalondo…

Dauphin Noir-Don Bosco a été un rendez-vous manqué, samedi après-midi, au stade TPM de Lubumbashi dans le cadre de la L1. A ce niveau de la compétition, comment admettre et inscrire dans l’élite du football congolais des équipes sans moyens pour assurer leurs déplacements à travers le pays ?

Viabilité et fiabilité. Où sont passés ces deux termes longtemps utilisés par la Linafoot pour les équipes appelées à participer à son championnat. Dauphin Noir, plutôt que de s’auto-exclure avant le démarrage du championnat national, préfère aligner des forfaits en cascade pouvant altérer le vrai niveau de la L1.

L’équipe de Goma a volontairement refusé de voyager à Lubumbashi afin d’y affronter Don Bosco le 7 avril. Selon les informations concordantes, ce refus de voyager pour Lubumbashi serait motivé par la problématique du casse-tête lié au calendrier du championnat. Après son match face à Don Bosco, Dauphin Noir devrait recevoir Vita Club le 10 et Dragons Bilima le 15, se rendre à Kinshasa le 18 pour défier Rangers et retourner à Lubumbashi jouer Mazembe le 22 du même mois !  

En sollicitant un report – lequel a été rejeté par la Linafoot – l’équipe de Goma essoufflée financièrement s’est montrée incapable de payer les trajets Goma-Lubumbashi-Goma-Kinshasa-Lubumbashi-Goma en deux semaines. En adoptant cette attitude, Dauphin Noir a accepté de perdre les trois points de son match face à Don Bosco sans penser aux préjudices que causera son absence : la perte aussi par forfait de ses deux prochaines rencontres.

Les soucis financiers que connaît Dauphin Noir viennent du fait qu’il n’aurait pas reçu les subventions de la province du Nord-Kivu. Les équipes de Kinshasa ont trouvé par exemple une solution palliative parce qu’appuyées par leurs autorités provinciales. Mais pour voyager, elles ne reçoivent qu’une dizaine de billets aller-retour !.. Ainsi, Dragons Bilima et Rangers n’ont pu faire voyager que leurs onze titulaires, un entraîneur et un joueur de réserve à Lubumbashi pour échapper au forfait et aux conséquences qu’il entraine.

Les mêmes causes produisant les mêmes effets dit-on, il serait plus avisé que des réflexions profondes se fassent pour sauver le championnat national que tous souhaitent très relevé. Lorsqu’on sait qu’aucune disposition réglementaire ne prévoit de relégation cette saison (!) certaines équipes ont toute latitude de choisir quel match jouer à l’extérieur. Aberrant…

Ce dimanche à Mbuji-Mayi, pour son premier match au stade Bonzola en pleine rénovation,  Sanga Balende a battu Rangers 3-0. Grâce à ce 4e succès en 4 sorties, les Sang et Or occupent la tête du classement partiel avec 12 points.



Deux derniers articles