STATISTIQUES DU TPM EN LIGUE 1

8 juillet 2018

MALANGO, KOUAME, ISSAMA et CHONGO sur le podium des présences

MALANGO, KOUAME, ISSAMA et CHONGO sur le podium des présences

Comme à chaque fois lorsqu’une compétition a pris fin, Sergio, notre webmaster consulte toutes ses notes, enregistrées match après match. Ce sont alors de précieuses statistiques qui prennent forme et que nous publions en les commentant. Aujourd’hui, c’est le nombre de présences que nous relevons avec 4 joueurs sur le podium.

Ben MALANGO est en tête des 32 joueurs utilisés par MIHAYO dans les deux classements : celui du nombre de titularisations (T), comme celui du nombre de minutées jouées (M). L’inlassable attaquant de pointe totalise 34 matches sur 40 dans le onze de départ, 2 comme remplaçant (R) avec un temps de jeu de 2992 minutes.

Impressionnante performance de Big Ben qui aurait sans doute mérité de se reposer, de temps en temps, pour gagner un peu de fraîcheur. Cette « sur-utilisation » doit lui valoir beaucoup d’indulgence de la part des supporteurs, parfois bien trop durs dans leurs jugements à son égard.

Un pilier nommé KOUAME

Christian Koffi KOUAME monte sur la deuxième marche du podium avec 2992 minutes pour 33T et 3R. Le solide Ivoirien a été une pièce maîtresse du milieu de terrain, œuvrant sans relâche à la récupération. Son investissement physique a été total dans un rôle de régulateur très important. Christian fait partie de ces joueurs qui n’ont cessé de s’améliorer depuis leur arrivée à Lubumbashi.

Deux joueurs se placent ensemble en 3ème position des titularisations : Djos ISSAMA MPEKO (32T, 1R, 2883M) et le Zambien Kabaso CHONGO (32T, 0R, 2870M). Le latéral des Léopards a fait du flanc droit un jardin privé où il a causé mille tourments aux adversaires. CHONGO le roc, a su remplacer tantôt KIMWAKI, tantôt COULIBALY pour arriver à une participation digne d’éloges.

Au pied du podium se retrouvent Nathan SINKALA (27T, 4R, 2380M) suivi du grand Sylvain GBOHOUO (24T, 0R, 2160M). Classé 7ème Kevin MONDEKO (22T, 1R, 1933M) est sans doute un joueur de base pour l’avenir du TPM. A lui de s’en convaincre avec humilité.

Sans une blessure qui l’a rendu indisponible, Adama TRAORE, 8ème du classement (22T, 3R, 1762M) aurait certainement figuré en meilleure position.

Tête de liste des « anciens », Jean KASUSULA (19T, 2R, 1794M) devance au temps de jeu le « nouveau » Abdoulaye SISSOKO (21T, 6R, 1563M), un Rainford KALABA déclinant (19T, 1R, 1410M) et la révélation Glody LIKONZA (19T, 6R et 1604M).

Voici nommés les 12 premiers qui formeraient l’équipe suivante : GBOHOUO – ISSAMA, CHONGO, MONDEKO, KASUSULA – SINKALA, KOUAME, KALABA – SISSOKO, MALANGO, TRAORE ou LIKONZA.

Meschak ELIA champion du banc

Si l’on ne tient compte que des minutes jouées, Meschak ELIA (16T, 2092M) se classerait en 7ème position avec ses 23 présences (!) comme remplaçant. Avec davantage d’application, le pétillant Meschak doit faire beaucoup mieux dans le futur. Miché MIKA (18T, 11R, 1674M) soulève des remarques comparables, lui qui devance SISSOKO en temps de participation. Jackson MULEKA (5T, 15R, 676 M) améliorera certainement son score la saison prochaine tout comme Arsène ZOLA (18T, 0R, 1454M) que l’on devra peut-être repositionner dans l’axe…



Deux derniers articles