LE STADE DES MARTYRS FERME

25 février 2019

Le classico vers une délocalisation ?

Le classico vers une délocalisation ?

Dans une correspondance transmise au président de la FECOFA, le comité de gestion du complexe omnisports Stade des Martyrs a annoncé la fermeture de son terrain de football. Seules les rencontres internationales sont exemptées par cette mesure.

Le stade a motivé sa décision après avoir enregistré de nouvelles destructions méchantes à l’issue de la rencontre DCMP-Renaissance de dimanche dernier. Les supporteurs de Renaissance ont tout cassé jusqu’à détériorer la pelouse, pendant et après la défaite subie devant les Immaculés de DCMP.

On peut lire dès les premières lignes de cette lettre : «  Continuant à faire les frais dactes de vandalisme de tout genre de la part des supporteurs épris de mauvaise  foi manifeste, enregistrés au fil des différents derbies lors des matches organisés par la Linafoot dont les derniers et non les moindres, remontent à la rencontre entre DCMP et Renaissance du dimanche 24 février à l’issue de laquelle dimportants dégâts matériels ont été enregistrés… »

« Le comité de gestion du complexe omnisports Stade des Martyrs a décidé, au cours de sa réunion durgence convoquée ce lundi, de la fermeture de son stade aux fins de lui permettre de quantifier les coûts des dégâts, de mobiliser des fonds nécessaires pour procéder aux réparations idoines et ce, en prévision des rencontres sportives internationales quaccueillera ledit complexe aux mois de mars et avril 2019. »

A la télévision, tout le monde a vu les supporteurs de Renaissance, sans le moindre respect des infrastructures, détruire les installations et envahir l’aire de jeu. Lorsqu’on sait que ce jeune club kinois n’en est pas à son premier forfait, personne ne sera surpris de voir la mise à l’écart de Renaissance pour récidive. Quoi qu’il arrive, le monde du football congolais attend une décision ferme de la Linafoot.

Le dimanche 3 mars, date du classico congolais approche, le Stade des Martrys fermé et donc incapable de recevoir des matchs de championnat national, Vita Club-TPM n’étant pas une rencontre internationale, se dirige-t-on vers une délocalisation  du classico ?

 



Deux derniers articles