APRES TPM-SUPERSPORT (2-2)

5 juin 2017

MIHAYO assume ses choix et tient à la discipline !

Le coach Pamphile élève la voix
MIHAYO assume ses choix et tient à la discipline !

La défense devenue friable, deux fois l’équipe a été rattrapée au score après avoir mené 2-0, la gestion du groupe et les deux gestes d’humeur de Nathan SINKALA et Miché MIKA qui ne sont pas passés inaperçus. Ce sont les gros thèmes abordés par le coach MIHAYO lors de la conférence de presse. En voici quelques extraits :

« Après ce nul face à SuperSport, en analysant aussi notre prestation devant DCMP, je commence à m’inquiéter. Nous ne pouvons, pour la deuxième fois, avoir une avance de deux buts, et nous faire rattraper ! J’ai constaté que les joueurs ont relâché, surtout au milieu de terrain. Nous avons laissé les Sud-Africains prendre la possession du ballon et la sentence ne pouvait être que l’égalisation. »

La maladie du relâchement

« Ce manque de concentration nous a fait perdre des points. A l’instant où vous avez un avantage de deux buts, je le dis toujours aux joueurs : ils doivent jouer à fond et pousser pour inscrire un 3ème but ou encore préserver ce score, ce qui n’a pas été fait. Pour la deuxième fois, j’ai constaté qu’une fois que nous marquons, nous nous emballons et cédons à la folie du jeu, la conséquence est que les joueurs relâchent. Il y a quelque chose qui ne marche pas, à nous de trouver les solutions. »

La défense est devenue friable, pourquoi ?

« C’est vraiment un gros souci pour nous de prendre des buts et de surcroit après avoir marqué deux buts de plus que l’adversaire. Il y a un problème au niveau de la défense parce que ce sont des buts cadeaux que nous offrons aux adversaires. Nous travaillerons pour tout remettre en place dans les prochains jours. »

Pourquoi changer seulement les milieux de terrain ?

« C’était peut-être un mauvais choix selon le public qui n’a pas été d’accord avec moi. En ce qui me concerne, il fallait changer de dispositif tactique, mais les supporteurs l'ont vu autrement. J’assume mes choix tout en promettant aux mêmes supporteurs que j’essaierai de mieux faire prochainement. »

Avez-vous du mal à gérer le groupe ?

« Je n’ai pas de mal à maîtriser mon groupe comme certains le pensent. Ce n’est ni Nathan SINKALA qui va me faire peur, ni Miché MIKA qui vient à peine de commencer à jouer au haut niveau. En quittant le terrain pour se rendre directement au vestiaire, les deux joueurs ont été appuyés par le public mais ça reste un manque de respect à l’endroit du staff et du groupe. C’est intolérable pour des joueurs qui se veulent être des professionnels. De toute ma carrière de joueur au TPM, je n’ai jamais manqué de respect à qui que ce soit moins encore à mes coéquipiers, au staff technique et aux journalistes qui nous suivent. Les deux joueurs ont des contrats avec le TPM mais nous nous en occuperons sur le plan disciplinaire. Le championnat est encore long, je demande à toute la famille Mazembe de rester soudée... »



Deux derniers articles
  • 29 octobre 2017 15:30

    Super Coupe du Congo

    TP Mazembe - AS Maniema Union Stade TP Mazembe / Lubumbashi
Calendrier du TP Mazembe