L1, J14 : TPM-LUPOPO DE CE DIMANCHE

2 juin 2018

Le derby : Corbeaux confiants, Cheminots requinqués !

Un derby katangais prometteur, et vive le fair play!
Le derby : Corbeaux confiants, Cheminots requinqués !

Un Lupopo qui se veut en forme avec les arrivées des nouveaux coachs, manifeste toutes les bonnes intentions de redressement. Mais les Cheminots vont devoir livrer un match qui s’annonce âpre dimanche 3 juin au stade Kibassa. Il y aura de la revanche dans l’air chez des Cheminots mal classés et qui se battront jusqu’au bout : « Nous connaissons l’enjeu. Il y aura de l’engagement et de l’agressivité. On a un match à jouer et à gagner» résume Pamphile MIHAYO.

En conférence de presse avant ce derby, le coach des Corbeaux a concédé à l’entraîneur de Lupopo les propos selon lesquels ses joueurs vont produire un football champagne devant un TPM qu’il connait bien. « Franklin, récemment nommé comme entraîneur de Lupopo a raison de dire ça. Il tient ce discours parce qu’il veut inculquer à son équipe sa philosophie de jeu. C’est légitime de sa part au regard du niveau qu’il a trouvé. »

Ce bon vieux derby katangais reste un combat dans les discours d’avant-match. On retiendra que Bruno BLA, avant son limogeage, avait promis de faire tomber le TPM qu’il qualifiait de « mur de Jéricho »... Il a rendu son tablier sans y parvenir.

Les regrets de MIHAYO

Le TPM ne voulant aucunement laisser des points après deux nuls et une victoire sur tapis vert cette saison devant Lupopo, la saveur de cette rencontre n’y perd pas : « Ça me dérange le fait de n’avoir pas encore battu Lupopo cette saison. En marge d’un bon et beau discours avant le match, retenons que c’est un derby où la victoire revient à l’équipe agressive et bien en place tactiquement. J’espère que nous allons avoir cette attitude pour gagner. Nous n’étions pas meilleurs face à l’AS Dragons Bilima, mais nous avons tiré des leçons qui nous servirons ce dimanche. » a précisé le coach Pamphile. Certes, dans le football rien n’est jamais définitif et cela demande donc confirmation face à Lupopo dimanche.

SINKALA au CEF de Futuka

Pour cette rencontre, le TPM a récupéré Nathan SINKALA, mais il devra se passer de quelques joueurs : le malade Rainford KALABA et le blessé Joël KIMWAKI. Jean KASUSULA, Trésor MPUTU et Deo KANDA déjà absents contre Dragons Bilima ne seront pas du groupe. Avec le retour du milieu zambien, « Baba » devra encore modifier son équipe en mettant de côté un des dix-neuf joueurs qui étaient à Kinshasa.

Répondant à la question des journalistes de savoir si Eddy LUANYI sera du groupe, MIHAYO tempère : « C’est un jeune, nous ne lui mettons pas de pression. Je ne veux pas le responsabiliser trop vite. Il a du talent mais doit encore progresser. Prenons le cas de Glody LIKONZA, quel plaisir de l’avoir dans mon effectif. Au fil des matchs, il prend de la hauteur. A Kinshasa, il a débloqué la situation et permis à son équipe de gagner. Je suis très content de lui et des autres jeunes. » Auteur des belles prestations, on ne sera donc pas surpris de le voir parmi les titulaires où il faudra des guerriers pour ce derby endiablé.

Lupopo, le temps de la renaissance ?

De son côté, Lupopo vit une période diamétralement opposée à celle du TPM. Trois nouveaux coachs, Franklin KIMBONGILA secondé par Nazi KAPENDE et Hassan GHOUSLY, qui promettent un football champagne aux Corbeaux ! Après deux victoires de suite, l’équipe pointe à la quatrième place avec 22 points. Avec ces arrivées, les Cheminots attendent que les résultats s’en ressentent et ça passe par un succès qui leur donnerait des couleurs.

Pour sa part, le TPM – doublé par Sanga Balende au bénéfice d’un forfait suite à l’absence de Mont Bleu à Mbuji-Mayi, vendredi – a besoin de ces trois points pour poursuivre sa remontée au classement.

Au Stade Kibassa où juste un étincelle peut mettre le feu au derby, la police est appelée à jouer son rôle parce que ça s’annonce vraiment palpitant. Mieux vaut prévenir que guérir.



Deux derniers articles