STATS DU TPM EN LIGUE 1

11 juillet 2018

Buteurs : MALANGO, loin devant

Buteurs : MALANGO, loin devant

Avec 38 buts (en 18 matchs) dans la phase de groupes puis 37 (en 22 matchs) lors des play-offs, c’est un total de 76 buts que le TP Mazembe a inscrits à son actif pour cette saison 2017/2018 de la Ligue 1. Seize joueurs ont fait bouger le marquoir avec à leur tête le goleador Ben MALANGO.

Il y a eu ces dix dernières années Alain KALUYITUKA, Mbwana SAMATTA, Jonathan BOLINGI, puncheurs attitrés du TPM qui se sont ensuite distingués à l’étranger. Il y a désormais Ben MALANGO. Leur point commun : être souvent la cible de supporters peu indulgents quant on sait la difficulté du poste. Le parallèle avec le Français Olivier GIROUD est intéressant. Combien d’occasions manquées par le 9 de Chelsea ? Mais il est indispensable aux Bleus de DESCHAMPS par sa présence, son travail de sape qui use les défenseurs, son jeu de tête et sa capacité à faire marquer un partenaire. Il n’a pour l’instant marqué aucun but en Russie. Mais il va jouer la finale.

Combien de supporteurs pensaient, à ses débuts, que MALANGO inscrirait 21 buts en championnat et se classer second canonnier du pays derrière le puncheur de Vita Club Jean-Marc MAKASU ? Il faut encourager Big Ben, le renforcer dans sa confiance et – s’il garde un peu d’humilité – il pourrait aller encore plus haut…

Abdoulaye SISSOKO pointe en 2ème position des buteurs du TPM alors qu’il n’a disputé que 21 rencontres comme titulaire, démontrant un réel sens du but. Et l’avenir appartient peut-être au jeune Jackson MULEKA, auteur de 7 réalisations pour seulement 5 titularisations et 15 matches sur le banc…

Le classement :

1. Ben MALANGO 21 buts

2. SISSOKO 9 buts

3. Jackson MULEKA 7 buts, 4. Meschak ELIA 6 buts, 5. Rainford KALABA 5 buts, 6. Jean KASUSULA et Glody LIKONZA 4 buts, 8. Koffi KOUAME, Adama TRAORE et Miché MIKA, Chico USHINDI 3 buts, 12. Robert MBELU, Deo KANDA et Djos ISSAMA 2 buts, 15. Nathan SINKALA et Kévin MONDEKO 1 but.

Précisions : En réalité, le TPM affiche un total de 81 buts, car aux 76 que nous avons détaillés ici, il faut ajouter le forfait de Lupopo (donc 3 buts) et un autogoal du portier de Bazano en phase de groupes, puis un autre but contre son camp d’un défenseur de Maniema en Play-Offs.

 



Deux derniers articles