LE STAGE A ORAN A MI-PARCOURS

9 août 2018

Tous veulent battre le TPM, le staff aime ça…

Tous veulent battre le TPM, le staff aime ça…

A Oran, le stage a pris une nouvelle dimension après deux matchs tests soldés par des nuls. Cette semaine, le staff technique va articuler son travail sur la mise en place d’un bloc équipe compact et le dispositif  propice aux contre-attaques. Pamphile MIHAYO l’a dit après le match devant l’USM Bel Abbès. Explications.  

Au lendemain du nul face au MC Alger, le TPM installait son QG à Oran, en Algérie, pour se préparer sur deux fronts : la Ligue des Champions de la CAF avec ses quatre prochains matchs (4e et 5e journées ainsi que les 2 quarts de finale) et le championnat national qui démarre à la mi-septembre.

Sur place en terre oranaise, les Corbeaux enchaînent des séances de travail où du jeu et beaucoup d’intensité figurent au menu.  Afin d’éviter des fortes chaleurs dans la région, c’est à 7h30 pour la première et en fin d’après-midi pour la seconde  que sont regroupés les joueurs.

Chaude ambiance sur terrain et dans les tribunes

Lors des deux matchs amicaux, pas mal de spectateurs des clubs locaux étaient présents pour voir les Corbeaux. Avec deux clubs algériens dans leur groupe, une qualif déjà en poche à deux journées de la fin 8èmes, un stage dans le même pays, les Congolais ont pris une dimension élevée aux yeux des sportifs locaux. Illustration mardi à Sidi Bel Abbès, où l’équipe locale était à fond, rêvant de battre cet adversaire que le MCA et l’ES Sétif n’ont pas stoppé. C’est là une motivation naturelle pour ces clubs qui affrontent le TPM en amical.

Pamphile MIHAYO salue cette attitude : « C’était un bon match, un sparring-partner de bon niveau.  Devant une équipe à l’aise individuellement et collectivement, nous avons tirés des leçons sur notre niveau.  Ainsi,  ça va nous permettre d’axer notre travail sur le bloc équipe. Nous allons continuer à travailler le thème « comment sortir le ballon aussi rapidement en contre-attaque » une fois acculés dans notre propre moitié de terrain. J’ai vu clairement le niveau de mon équipe, ça me permet de bien cerner la préparation du prochain match de la Ligue des Champions… » a-t-il précisé.  

 



Deux derniers articles